Icy Moment 3 - Van den Heede Zoom

Icy Moment 3

Van den Heede

Partager cette photo :

30x45
cm
50x75
cm
60x90
cm
80x120
cm
Contrecollage
Dibond 2mm
barres
accrochage
Caisse Américaine
Bois Noir
Impression plexi
Type "Diasec"
Chassis rentrant
À partir de

205,00 €

Lieu62° Sud
Nombre de tiragesEDITION LIMITÉE à 25 tirages
Date de la prise de vue3 février 1990
Support originelDiapositive
FormatHorizontal
Périodes1980-2000
CouleursBleu
CollectionEmotion
Van den Heede
Van den Heede

"Je suis né le 8 juin 1945 à Amiens.

Dès 17 ans je navigue et je deviens à 20 ans moniteur au centre des Glénans. Après plusieurs régates en équipage, enseignant en parallèle les mathématiques et la navigation, je m'installe à Lorient en 1971. Moniteur de croisières en haute mer, organisateur de week-ends ou de régates pour les entreprises, je débute alors ma carrière de navigateur. Depuis 1989, en mer ou à terre, ma vie est entièrement consacrée à la voile."

Jean-Luc est modeste car il a terminé 3ème du premier Vendée Globe en 1989/1990 sur "3615 MET", puis 2ème lors de l'édition de 1992/1993 sur SOFAP HELVIM. Soit 2 podiums lors des deux premières éditions où l'aventure était entière. Il est toujours détenteur du Global Challenge, autrement appelé le Tour du Monde "à l'envers", d'Est en Ouest contre les vents dominants et tenté par peu de skippers. Record battu le 9 mars 2004 en 122 jours, 14 heures, 3 minutes et 49 sec.

1990, 1 février, premier VENDEE GLOBE.

Il n'y a pas de limite à cette époque et je suis descendu jusqu'à 62°sud. Je compte même descendre à 65°

Je vois, d'assez loin, mon premier iceberg. Un gros tabulaire impressionnant.

Puis le 2, les glaces se multiplient et je passe une seconde nuit de veille angoissante. C'est au début de cette seconde nuit que je prends ma première photo. Celle où on voit les 2 éoliennes à droite. (Ref : "Icy Moment 1")

Le 3 au matin, après 2 jours complets de veille, je vais dormir un peu. Quand je me réveille, un iceberg est droit devant, la lumière est superbe. Je modifie juste un peu le pilote pour passer au plus près et je prends 2 autres clichés. (A l'époque on ne "mitraille" pas: ce sont des pellicules). Avec le recul du temps c'était un peu une folie de passer si près car on ne sait jamais la forme de l'iceberg sous l'eau. Quand on sait que les 9 dixièmes ne sont pas visibles j'aurai très bien pu heurter avec la quille la partie immergée de ce glaçon. Mais c'est passé!

Aujourd'hui le comité de course limite la descente vers le sud et les bateaux passent une dizaine de degrés plus au nord.

Donnez votre avis

Icy Moment 3 - Van den Heede

Icy Moment 3 - Van den Heede

×
Newsletter
Embarquez avec nous
et suivez nos collections
et nos promos !
Inscrivez-vous