SAFRAN 5 - Jean-Marie Liot Zoom

SAFRAN 5

Jean-Marie Liot

Partager cette photo :

30x45
cm
50x75
cm
60x90
cm
80x120
cm
100x150
cm
Tirage
FineArt
Baryta Hahnemühle 315g
Contrecollage
Dibond 2mm
barres
accrochage
Caisse Américaine
Bois Noir
Impression plexi
Type "Diasec"
Chassis rentrant
À partir de

75,00 €

LieuLorient
Nombre de tiragesEDITION LIMITÉE à 50 tirages
Date de la prise de vue15 Avril 2016
Support originelNumérique
FormatHorizontal
PériodesPost-2010
CouleursBleu
CollectionPassion
Jean-Marie Liot
Jean-Marie Liot

Jean-Marie Liot est photographe spécialisé dans le nautisme depuis 20 ans. Suivi de courses, prises de vue pour les sponsors, photos des catalogues pour les nouveaux bateaux des plus grands chantiers nautiques, l’amènent à voyager partout dans le monde. Jean-Marie Liot photographie la croisière comme la course. Il a collaboré depuis le numéro 3 avec Voile Magazine, et maintenat avec Voiles & Voiliers. Il effectue depuis de nombreuses années le suivi de grandes courses (le Vendée Globe et la Transat Jacques Vabre comme photographe officiel avec l’agence photo DPPI), mais il est également photographe officiel du Tour de France à la Voile depuis 1996, du Trophée Clairefontaine, de figaristes comme Nicolas Lunven (GENERALI). Il signe aussi les photos publicitaires des chantiers Jeanneau et Dufour.

Jean-Marie Liot consacre maintenant une partie de son emploi du temps à la photographie culinaire. Un livre réalisé en 2010 en collaboration avec une chef solognote sera la première étape. De rencontres en dégustations, Jean-Marie Liot réalise les prises de vue de chefs et restaurants, des recettes, et du packaging en studio.

Jean-Marie est installé à Vannes, avec sa grande famille.

Les IMOCA sont des bateaux exigeants. 18 mètres très toilés, ils sont prévus pour être maniés par un homme seul et pouvoir naviguer autour du monde en complète autonomie. Mais les marins veulent toujours aller plus vite. Alors la solution est de soulager la trainée du bateau dans l'eau. C'est pourquoi les architectes ont imaginé des dérives sur les cotés pour soulager les bateaux sous voiles.

Aujourd'hui, ce sont les foils qui font leurs apparitions. Placés sur les cotés, ils permettent aux bateaux de prendre appui dessus et de soulever la coque. C'est assez impressionnant de voir, pour la première fois, ces bateaux voler de vagues en vagues.
Sur cette image prise pendant une banque image réalisée pour Safran en vue du Vendée Globe 2016, le skipper Morgan Lagraviere ne ménage pas sa peine, comme toujours

Donnez votre avis

SAFRAN 5 - Jean-Marie Liot

SAFRAN 5 - Jean-Marie Liot

×
Newsletter
Embarquez avec nous
et suivez nos collections
et nos promos !
Inscrivez-vous