Diego 75 - Nandor FA Zoom

Diego 75

Nandor Fa

Partager cette photo :

50x75
cm
60x90
cm
80x120
cm
100x150
cm
Contrecollage
Dibond 2mm
barres
accrochage
Caisse Américaine
Bois Noir
Impression plexi
Type "Diasec"
Chassis rentrant
À partir de

650,00 €

LieuDiego Ramirez Island (Cap Horn)
Nombre de tiragesEDITION TRÉS LIMITÉE : 8 tirages SEULEMENT
Date de la prise de vueDécembre 1992
Support originelNégatif
FormatHorizontal
Périodes1980-2000
CouleursBleu
CollectionRare
Nandor Fa
Nandor Fa

Né à Székesfehérvár (Hongrie), en 1953, Nandor pense toujours positif et a un lien philosophique avec son pays natal et sa culture.

Sur les traces de ses frères aînés, il a fait de la lutte entre 1964 et '70, mais a dû arrêter à cause d'une blessure au genou. Il a alors décidé de faire des sports différents, et a commencé le kayak, puis la voile.

Concepteur et constructeur de bateaux, le marin de l'océan est le propriétaire et gérant de la société Fa Hajó Ltd.

Il a navigué autour du monde à trois reprises, dont deux circumnavigations terminées en solo avec succès, a doublé le Cap Horn si redouté trois fois, franchi l'équateur six fois, et navigué à travers l'océan Atlantique cinq fois ...

Considéré comme l'un des meilleurs marins du monde, il construit ses propres bateaux pour participer au Vendée Globe, terminant 5ème lors de l'édition 1992-1993. Premier non-français à effectuer "l'Everest" du monde de la voile.

Il a ensuite été fait "citoyen d'honneur de la ville et du comté de Fejér (Hongrie)". En outre, il a été décoré de la Croix du Grand Mérite de la République de Hongrie en 1993.

ATTENTION - DOCUMENT EXCEPTIONNEL !

Pendant le Vendée Globe '92 - 93, je naviguais en direction du Cap Horn et venais juste de dépasser l'île de Diego Ramirez quand le vent du nord-ouest a forci jusqu'à 65 noeuds avec des rafales à 75 noeuds. Pendant un certain temps le bateau surfait bien avec uniquement le mât comme source de propulsion, mais une vague de travers a fait gîter le bateau parallèlement aux vagues ... et il est ensuite resté dans cette position!

Sans voile, je ne pouvais pas repartir, nous sommes donc restés à la dérive sur le flanc pendant quelques heures. Lorsque le vent est retombé à environ 50 noeuds, j'ai pu alors renvoyer de la toile.
Dans cette position de gîte entre 60 et 80 degrés, le bateau était étonnamment stable et sûr, j'ai même eu assez de temps pour prendre des photos.
Une demi-journée plus tard, je passai le Cap Horn en toute sécurité, pour la troisième fois de ma vie.

Donnez votre avis

Diego 75 - Nandor FA

Diego 75 - Nandor FA

×
Newsletter
Embarquez avec nous
et suivez nos collections
et nos promos !
Inscrivez-vous