Wally Ghost 02 - Thomas Campion Zoom

Wally Ghost 02

Thomas Campion

Partager cette photo :

30x45
cm
50x75
cm
60x90
cm
80x120
cm
100x150
cm
Tirage
FineArt
Baryta Hahnemühle 315g
Contrecollage
Dibond 2mm
barres
accrochage
Caisse Américaine
Bois Noir
Impression plexi
Type "Diasec"
Chassis rentrant
À partir de

75,00 €

LieuSaint Tropez
Nombre de tiragesEDITION LIMITÉE à 50 tirages
Date de la prise de vue2 Octobre 2017
Support originelNumérique
FormatVertical
PériodesPost-2010
CouleursBlanc
CollectionPassion
Thomas Campion
Thomas Campion

46 ans, photographe indépendant depuis 2004, marié, deux enfants
J’ai grandi à Trouville sur mer et j’ai commencé très tôt à faire des photos de bateaux avec l’appareil argentique que ma mère m’avait offert. Mais en y réfléchissant, je suis arrivé à la photographie par hasard. En effet, je faisais de la photographie de façon professionnelle, pour le Magazine Bateaux notamment, mais l’arrivée du numérique a agi comme un révélateur. Sans coûter trop d’argent, cela me permettait de tenter des choses. Le monde de la mer duquel je viens a été une grande source d’inspiration dans les formes, les couleurs et les propositions. J’ai puisé mon inspiration de là, en autodidacte, sans avoir suivi de formations particulières. C’est le monde de la mer et mon travail de journaliste dans le nautisme qui m’ont poussé à être créatif. Ainsi, cela m’a encouragé à sortir des images autres que celles que j’avais l’habitude de voir de mes collègues. Je pense qu’en me démarquant de la sorte, j’ai développé mon sens Artistique.
Je laisse aujourd’hui plus de place à la spontanéité, en fonction de ce que je vois et imagine. Ainsi des thèmes sont récurrents telles la voile, les femmes et la matière. Je mets la technique au service de ma démarche Artistique par des mélanges de matières et des poses longues. Mon objectif est d’intriguer la personne en face de ma photographie. J’aime créer le doute dans la photographie. Il s’agit d’être à la croisée des chemins entre la peinture, le dessin et la photographie. J’essaie toujours de trouver l’image qui fera la différence. Je ne cherche pas à produire, je cherche une idée.
Mes pratiques ont évolué en fonction de mon œil et de ma maturité. Je ne fais pas de photo pour faire de la photo. J’aime avoir une idée en tête et parvenir à faire ce que je veux. J’ai, depuis un an, un thème précis en tête. Toujours à la recherche de nouvelles idées, je reste à l’affût de ce que je pourrais photographier. Je ne peux pas refaire les mêmes photos, j’ai besoin d’évoluer.

Lors des Voiles de St-Tropez 2017, Tango, dernier né des Wally de 100 pieds, fait des ronds au large de Pampelonne.
L'absence de vent n'offre pas beaucoup d'options au photographe pour réaliser des images dynamiques. C'est là où la créativité des pros se met en marche, et Thomas Campion a eu l'idée de tester une pause très longue pour sortir cette plaque.
"Tango" semble dessiné à l'encre de chine, prisonnier d'une banquise qui commencerait à se fissurer. Cette image a fait la couverture "spéciale salon" de Décembre 2017 du magazine nautique Voiles et Voiliers.

Donnez votre avis

Wally Ghost 02 - Thomas Campion

Wally Ghost 02 - Thomas Campion

Vous aimerez aussi

×
Newsletter
Embarquez avec nous
et suivez nos collections
et nos promos !
Inscrivez-vous